Un chantier mené début 2020, par le CEN Savoie, dans le cadre du programme Resthalp (associant gestionnaires d’aires protégées et centres de Recherche), a permis de restaurer pelouses sèches riches en orchidées et zones humides du site Natura 2000 de la plaine des Hurtières, envahis par la Renouée du Japon.

L’Orchis punaise, protégée au niveau national, faisait partie des espèces menacées par l’extension de la Renouée. Ce fût également l’occasion de restaurer des habitats favorables à la faune  comme le Petit Gravelot et le crapaud calamite et plus largement de contribuer au bon fonctionnement des services éco-systémiques (régulation des eaux, stockage du carbone, production de fourrage, bénéfices récréatifs…). Le chantier vu par le CEN Savoie

En résumé, décaissement de 4 000 m3 de terre contaminée par les rhizomes de Renouée du Japon, avec création de hauts-fond, de grèves et de zones semées avec des graines récoltées localement.

Afin de partager cette expérience, une visite de chantier a permis de réunir partenaires italiens de la région autonome de la Vallée d’Aoste, de la communauté de communes Porte de Maurienne (animateur du site natura 2000 S40), de l’Office national des forêts ainsi que la commune de Saint-Alban-d’Hurtières (propriétaire du site). Article du Dauphiné sur la visite du Chantier

Pour revivre le chantier : Reportage de France 3 auvergne-rhône-alpes